La Société du Grand Paris favorisera l’emploi local

La Société du Grand Paris a signé, le 18 novembre 2014, une convention avec la Maison de l’emploi et des entreprises des bords de Marne. Objectif : anticiper les recrutements des employés du chantier du Grand Paris express.

C’est une première. La SGP a signé une convention avec la Maison de l’emploi et des entreprises des bords de Marne, afin de préparer conjointement le recrutement des personnels nécessaires pour mener à bien le chantier du Grand Paris express. Sept communes situées autour de Champigny-sur-Marne sont concernées, dont les trois communes de la future gare Bry-Villiers-Champigny, à proximité de laquelle sera implanté le centre de maintenance et de remisage de ce tronçon du Grand Paris express, le premier à être construit (début des travaux au premier semestre 2015).

« Cette convention revêt un sens symbolique important, car elle porte sur le premier tronçon du réseau, qui générera jusqu’à 15 000 emplois par an », soulignait Christian Garcia, directeur des relations territoriales de la Société du Grand Paris, en marge de la signature de la convention par Philippe Yvin, président de la SGP, et Jacques JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne et président de la Maison de l’emploi et des entreprises des bords de Marne. Sur la totalité de la durée du chantier, ce sont quelque 100 à 150 000 emplois qui devraient ainsi être créés par le Grand Paris express. Des métiers qualifiés, (électrotechniciens, mécaniciens. etc.). Sur le site de Champigny, 450 emplois pourraient ainsi être créés dès l’an prochain.

Fiche institution

Top