Saclay va “booster” 60 de ses PME

Un programme d’accompagnement innovant a été lancé, le 16 mai 2017 à la pépinière Apis développement située sur la plateau de Saclay, et va bénéficier à 60 PME du territoire.

Les chambres de commerce et d’industrie (CCI) des Yvelines et de l’Essonne, l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay, la communauté d’agglomération Paris-Saclay et celle de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec le soutien du fonds européen de développement régional (Feder), ont créé un nouveau programme d’accompagnement pour les entreprises du territoire de Saclay. Ce dispositif, qui s’inspire des réseaux Plato, s’adresse aux sociétés de plus de trois ans, de plus de trois salariés, des secteurs de l’industrie ou des services à l’industrie.

Les entrepreneurs participants au Booster Paris-Saclay lors de son lancement, le 16 mai 2017.

Les entrepreneurs participants au Booster Paris-Saclay lors de son lancement, le 16 mai 2017. © CCI 78

Ce Booster Paris-Saclay est divisé en trois groupes de 20 dirigeants, dont deux ont une vocation généraliste et dureront deux ans. Le troisième est dédié à la transition digitale et fonctionnera pendant 18 mois. Dans les deux cas, les entrepreneurs bénéficieront d’un accompagnement collectif – reprenant la méthodologie Plato – avec des réunions mensuelles animées par des cadres de grandes entreprises marraines de l’initiative (Nokia, Renaut, Renault sport, Clear channel, CEA list, WSI et DBF audit).

Accompagnement individuel

La particularité de ce nouveau programme réside dans l’existence d’un accompagnement individuel comprenant notamment la réalisation d’un diagnostic “360” des entreprises qui débouche sur des préconisations opérationnelles. Un volet qui sera réalisé par des experts des CCI sur les aspects commerciaux, RH ou de financement.

Le 16 mai, pour le lancement officiel, des ateliers de cohésion de groupe se sont déroulés, puis des noms, logos et valeurs ont été choisis pour chacun des groupes avant une restitution en fin de journée devant les élus et partenaires. Les premières réunions se tiendront en juin. “Nous avons pour projet de dupliquer l’opération dans d’autres territoires”, annonce d’ores-et-déjà Brigitte Salles, responsable des réseaux d’entreprises à la chambre de commerce de Versailles.

Sur le même sujet

Top