Paris 19e : Kengo Kuma signe un immeuble de 10 logements pour REI habitat

L’architecte japonais spécialiste du bois Kengo Kuma a dessiné un immeuble intimiste, 4 passage de Crimée dans le 19e arrondissement de Paris. Une opération portée par REI habitat.

En toute simplicité, Paul Jarquin, président de REI habitat, avait convié, « comme [nous] en avons l’habitude », les futurs occupants d’un immeuble à venir le découvrir achevé, quelques jours avant sa livraison. Sauf que cette fois, l’événement a pris un tour exceptionnel, avec la présence discrète de Kengo Kuma. « ll y a cinq ans, lors d’une conférence organisée au Pavillon de l’Arsenal, Kengo Kuma avait déclaré être capable de travailler avec le même enthousiasme sur des projets tels que le stade qui a accueilli l’ouverture des JO de Tokyo ou des petits programmes. J’ai voulu vérifier si cela était vrai », résume le promoteur.

L’immeuble promet des performances de 20 % inférieures aux exigences de la Réglementation environnementale 2020 (RE2020). © Jgp

Kengo Kuma. © Jgp

© Jgp

Paul Jarquin. © Jgp

Dans le 19e arrondissement, passage de Crimée, l’architecte de la future gare Pleyel du Grand Paris express, à Saint-Denis, ou de la rénovation du musée Albert-Kahn, à Boulogne, a conçu un ensemble « dont l’intimité est le mot clé », résumait-il. Ce bâtiment compte dix appartements en accession à la propriété, du studio au duplex, coiffés d’un rooftop offrant une vue panoramique sur les toits et les tours du quartier. Il a été baptisé « Yama-Tani », soit « Mont-Vallée ». Un nom reflet des reliefs que le dessin des façades présente, par un jeu de plis, revisitant l’art traditionnel de l’origami. Un plissement encore couvert pour les besoins du chantier. « En biais, perpendiculairement à la rue, chaque pan de façade accroche la lumière de façon singulière et contribue à donner à l’ensemble du bâtiment une vibration particulière », souligne Kengo Kuma.

L’immeuble promet des performances de 20 % inférieures aux exigences de la Réglementation environnementale 2020 (RE2020). 100 % du bois utilisé provient de forêts françaises, des châtaigniers de Normandie ou des douglas des Hauts-de-France notamment. Seuls la cage d’escalier et le rez-de-chaussée ont été construits en béton.

  • Bureau d’études : Eqo ingéniérie
  • Construction : Rubner
  • Architecte : Kengo Kuma & associates

L’immeuble a été baptisé «Yama–Tani», soit «Mont–Vallée». Un nom reflet des reliefs que le dessin des façades présente, par un jeu de plis, revisitant l’art traditionnel de l’origami.© Kengo Kuma

Kengo Kuma. © Jgp

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other