Marc Guillaume : « la cérémonie d’ouverture des JO aura bien lieu sur la Seine »

Invité du Medef Paris, lors de l’édition 2022 de la REF, le préfet Marc Guillaume a réaffirmé que, conformément au souhait du président de la République, la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2024 aurait bien lieu sur la Seine.

Certains avaient fini par en douter, notamment après les réserves que le précédent préfet de police avait exprimées sur l’organisation des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 sur la Seine. Didier Lallement avait mis en garde, en effet, sur les défis que représente la sécurité d’une telle cérémonie, avec son armada de quelque 160 navires paradant entre Austerlitz et le Trocadéro, suivie par une foule répartie sur les quais hauts et bas, des deux côtés du fleuve. « L’organisation des JO occupe aujourd’hui une bonne partie de nos journées, a indiqué le préfet Guillaume. Mais si cette cérémonie pose naturellement une série de questions, elle aura bien lieu sur la Seine, conformément à ce que souhaite le président de la République », a affirmé l’ancien secrétaire général du gouvernement (SGG).

Marc Guillaume. © Jgp

Charles Znaty, président du Medef Paris. © Jgp

Le représentant de l’Etat a par ailleurs indiqué que, pour l’heure, l’ensemble des indicateurs économiques étaient très bien orientés à Paris et en Ile-de-France, soulignant néanmoins que ces derniers avaient généralement deux mois de décalage. Ainsi, 533 000 recrutements ont eu lieu au sein de la région Capitale au cours des 12 derniers mois, la réactivité de Pôle emploi n’aurait jamais été aussi élevée, tandis que la fréquentation touristique a quasiment retrouvé cet été les niveaux d’avant l’épidémie de Covid. Si 55 000 demandes de travail partiel étaient enregistrées chaque mois au plus fort de la crise du Covid, leur nombre est redescendu à 1 500 aujourd’hui.

Le préfet Marc Guillaume a également précisé que l’Etat allait montrer l’exemple en matière de sobriété énergétique, préparant actuellement un plan de réduction de 10 % de sa consommation. Par ailleurs, le transfert de 2 000 emplois publics de l’Ile-de-France vers le reste de la France, opéré dans le cadre de la réforme de l’administration, va permettre à la préfecture d’Ile-de-France de céder des emprises afin qu’y soient construits des logements.

Tags

Sur le même sujet

Top