Amif : Jean-Philippe Dugoin-Clément ne briguera pas la présidence

Réunis mardi 15 septembre 2020 par Valérie Pécresse, Stéphane Beaudet et Jean-Philippe Dugoin-Clément sont parvenus à un accord. Stéphane Beaudet, président sortant, sera le seul candidat à sa succession.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a réuni les deux candidats à la présidence de l’Amif (Association des maires d’Ile-de-France), le président sortant Stéphane Beaudet, maire d’Evry-Courcouronnes, et Jean-Philippe Dugoin-Clément, maire de Mennecy, tous deux vice-présidents du conseil régional. « L’Amif joue un rôle important dans la défense de tous les maires, dans une période où les élus sont en première ligne pour gérer la crise sanitaire, la continuité scolaire, les urgences économiques et sociales, une période où ils sont aussi nombreux à être victimes de violences », leur a-t-elle fait valoir.

Dans ce contexte, il paraissait nécessaire à la présidente de la Région de trouver un accord dans un esprit de rassemblement pour que l’Amif puisse conjuguer les talents et éviter les divisions, explique-t-on dans son entourage.

Stéphane Beaudet et Jean-Philippe Dugoin-Clément. © Jgp

Stéphane Beaudet et Jean-Philippe Dugoin-Clement ont donc accepté de faire équipe et candidature commune « au service de l’intérêt général des Franciliens ». Stéphane Beaudet continuera d’assurer la présidence de l’association et Jean-Philippe Dugoin-Clément prendra la fonction de premier vice-président de l’Amif et de représentant de l’association auprès de l’AMF. Jean-Philippe Dugoin-Clément prendra également à l’Amif la responsabilité d’organiser la réflexion sur la réforme institutionnelle en Ile-de-France.

« Je me félicite de l’esprit de responsabilité dont les deux élus ont fait preuve afin de trouver cet accord sachant mettre de côté leurs légitimes aspirations personnelles au service d’une dynamique collective », a déclaré Valérie Pécresse.

Sur le même sujet

Top