Valérie Pécresse en super VRP de la Région Capitale au Mipim

La présidente de la région Ile-de-France a égrainé au Mipim, à Cannes, les multiples chiffres démontrant la richesse, la vitalité et les potentiels de l’Ile-de-France.

Entourée de Franck Margain, nouveau président de la Paris région entreprises, de Paul Zilk, PDG de Reed Midem, organisateur du salon, de Jérôme Chartier, 1er vice-président du conseil régional, de Geoffroy Didier, VP en charge du logement, et de Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, Valérie Pécresse, toujours auréolée de sa récente victoire, est venue à Cannes, soutenir « les projets spectaculaires du Grand Paris« .

Vp

Valérie Pécresse a décrit le visage d’une région aux multiples richesses. ©Jgp

Et devant les investisseurs, aménageurs, promoteurs, constructeurs et architectes, français et internationaux, l’ancienne ministre de la Recherche n’a pas réitéré, cette fois, ses attaques contre la métropole du Grand Paris. Mieux, la présidente de l’Ile-de-France a cité la MGP, tout comme la ville de Paris et les départements franciliens au nombre des acteurs qui se devaient de s’unir pour réussir ensemble les multiples défis du temps. Surtout, Valérie Pécresse s’est attelée à « vendre » la région, le terme, également prononcé mardi matin par Jérôme Chartier en présence d’Emmanuel Macron, n’est plus tabou.

« Dessine moi le Grand Paris de demain »

« Notre région a tout pour jouer les premiers rôles en Europe et dans le monde », a-t-elle fait valoir, chiffres à l’appui. « Nous sommes la Région qui a la démographie la plus dynamique d’Europe, et le nombre de ses habitants passera de 12 millions aujourd’hui, a 13 dans 15 ans, a-t-elle fait valoir. Elle a souligné qu’1,6 million de m2 de bureaux étaient en construction en Ile-de-France, s’ajoutant au 52 millions de m2 existants, à des tarifs trois fois moins élevés qu’à Londres et deux fois moins qu’à New York.

Valérie Pécresse a insisté sur les réserves foncières existantes, contrairement aux idées reçues. Elle a cité les 140 km2 de nouveaux quartiers qui vont voir le jour dans les deux prochaines décennies, à la faveur de la construction des 69 gares du Grand Paris express. La présidente de l’Ile-de-France a évoqué « Dessine-moi le Grand Paris de demain« , le concours d’architecture que le conseil régional lance à son tour. Non sans passion, elle a cité les territoires d’excellence de l’Ile-de-France, qu’il s’agisse de la santé autour de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, de la génétique à Evry, des métiers de la finance à La Défense, du fret à Roissy ou de la création en Seine-Saint-Denis. Avant de conclure en annonçant une prochaine Biennale de l’architecture et de l’urbanisme.

Sur le même sujet

Fiche institution

Top