Raphaël Ménard : du blanc sur les toits de Paris ? 

Président d’Arep, il mise sur l’effet d’albédo, soit la capacité d’une surface à réfléchir les rayons du soleil, parmi les solutions de l’adaptation au réchauffement climatique. Raphaël Ménard imagine les visages des villes post-carbone. Rencontre. 

 

Sur le même sujet

Top