Porte de Versailles : le hall 6 dévoile son mobile idéal

Jean Nouvel, Valode & Pistre et Jean-Michel Wilmotte étaient présents le 20 novembre 2019 pour inaugurer le nouvel hall 6 du Parc des expositions de la Porte de Versailles (Paris, 15e arr.). L’occasion pour Viparis de faire un point sur le chantier de rénovation du complexe.

L’auvent du pavillon 6, inauguré mercredi 20 novembre, est composé de pendillons éclairés de LED, sorte de banderoles lumineuses modernistes aux couleurs chatoyantes, qui peuvent atteindre 13 m de haut. Une œuvre qui permet la suspension de messages conçus comme des journaux lumineux, dont les formats peuvent varier, souligne Viparis.

L’auvent du Pavillon 6, signé Jean Nouvel. © Jgp

Le mobile, vu de l’allée centrale du Parc. © Jgp

Jean Nouvel, avec Denis Valode et Jean Pistre. © Jgp

Pablo Nakhlé Cerruti, DG de Viparis. © Jgp

« L’architecture est un art », a résume Jean Nouvel, lors de l’inauguration, aux côtés de ses confrères Valode & Pistre, qui ont conçu ce nouveau hall, et son « plus grand jardin en toiture au monde », de même que les pavillons 4 et 7, et de Jean-Michel Wilmotte, architecte du complexe hôtelier de 450 chambres qui comprend les hôtels Mama Shelter et Novotel. Pour rappel, Dominique Perrault a conçu la façade du pavillon 1, et Christian de Portzamparc celle des pavillons 2 et 3.

Nouveau pôle urbain parisien

Le pavillon 6 entend générer un nouveau quartier, à l’extrémité est du Parc, avec l’objectif de l’ouvrir davantage sur la ville, et d’y augmenter la présence de la nature. Ce hall d’exposition, ses hôtels, les bars, sa ferme urbaine, les carrés de culture partagés, de même que les jardins et allées forment un nouveau pôle urbain parisien, indique Viparis. « Jusqu’à présent, on venait au Parc des expositions de la Porte de Versailles parce que l’on avait quelque chose à y faire, nous voulons en faire une destination », a résumé Pablo Nakhlé Cerruti, DG de Viparis.

Le quartier s’organise autour de deux places étagées : une place urbaine, ouverte sur l’avenue de la porte de la Plaine et signalée par une sculpture monumentale d’Arne Quinze et une autre en contrebas, signalée par l’auvent du pavillon 6 et ses journaux lumineux.

Le pavillon propose 15 000 m2 d’espaces, divisibles en deux sous-espaces, avec 9 m de hauteur sous plafond dont 5 400 m2 sans poteau, auxquels il faut ajouter 250 m2 de salles de réunion. 2 600 tonnes d’acier ont été utilisées, avec des portées allant jusqu’à 60 m pour recevoir la toiture et son agriculture urbaine, confiée à Agripolis et dont les produits alimenteront les restaurants et hôtels du parc, en circuit court.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other