Place du Marché : 6 700 m2 réaménagés au centre d’Antony

L’aménagement de la place du Marché à Antony (Hauts-de-Seine) avance. La Ville vient de signer deux baux avec des restaurateurs indépendants.

« Libre depuis le départ du théâtre Firmin Gémier en 2012, l’espace situé en face du marché constitue un lieu idéal pour aménager une place conviviale et élégante à l’abri des voitures », souligne la municipalité. La ville a fait le choix de reconstruire un nouveau théâtre dans un espace plus approprié, en haut de la rue Maurice-Labrousse, créant du lien entre le centre-ville et le quartier Saint-Saturnin. La construction des logements place du Marché a démarré en décembre 2018.

Un périmètre de 6 700 m2 va être réaménagé, comprenant la place elle-même et la rue Henri-Lasson.©DR

Une emprise importante est donc libre à la sortie du marché et à deux pas de la rue commerçante Auguste-Mounié. La commune souhaite en faire une place élégante, conviviale, emblématique, dévolue aux piétons, sans voitures, où les habitants pourront se réunir et se détendre à une terrasse de restaurant ou de café à tout moment de la journée.

Linkcity retenue

Un périmètre de 6 700 m2 va ainsi être réaménagé, comprenant la place elle-même et la rue Henri-Lasson. Le lieu comprendra des espaces verts permanents : une alternance d’arbres et de végétation basse, entourés de banquette en granit. Des bacs végétalisés mobiles avec des assises en bois en pourtour seront installés. Au sol, le choix s’est porté aussi sur le granit.

La livraison de l’immeuble est prévue en septembre 2020 et à l’automne, les travaux de la place du Marché seront finalisés et les commerces ouvriront. Une autre phase de travaux sera ensuite nécessaire pour réaménager la rue Henri-Lasson. Enfin, un accès au parking souterrain sera créé depuis la RD 920 entre 2021 et 2022.

Après consultation, c’est le projet proposé par la société Linkcity qui a été retenu.
Le bâtiment à l’architecture contemporaine occupera 3 133 m2 et culminera à
16 m, soit quatre étages. L’immeuble labellisé « haute qualité environnementale » comprendra 20 logements, dont six duplex et deux triplex. 46 places de stationnement sont également prévues en sous-sol.

Deux nouveaux restaurants

L’ambition d’Antony est de faire de ce futur pôle commercial une destination « gourmande » qualitative et diversifiée, rappelle la mairie. Pour ce faire, un appel à candidatures a été lancé en 2018 pour trouver les meilleurs projets pouvant être implantés dans les quatre surfaces commerciales disponibles. Il était demandé aux candidats de proposer des concepts originaux et valorisant le « bien-manger » (sélection rigoureuse des produits, cuisine conviviale, etc.). Près de 30 candidatures ont été reçues et trois d’entre elles ont finalement été retenues. L’un des futurs établissements s’étendra sur deux surfaces commerciales qui pouvaient être réunies.

La Ville vient de signer deux baux avec des restaurants indépendants. L’un est porté par les frères Pierre-Julien et Grégory Chantzios et le célèbre chef cuisinier colombien Juan Arbelaez. Yaya proposera une cuisine méditerranéenne moderne ainsi qu’un bar à cocktails. Quant au restaurateur Renaud Chantegrelet il ouvrira Jean, une brasserie proposant une cuisine conviviale. Un troisième projet plus spécifiquement dédié aux jeunes sera dévoilé ultérieurement.

La mairie est propriétaire des locaux commerciaux (958 m2), dotés de terrasses, en rez-de-chaussée de l’immeuble. Il est aussi prévu une salle municipale pour remplacer l’ancienne salle François Molé.

Sur le même sujet

Top