Les cadres, baromètre de la transformation sociale dans la MGP

L’Apur a décrit, en juin 2019, les transformations sociales dans la MGP intervenues entre 1999 et 2015, en se basant sur l’évolution de la répartition des cadres. Si le ces derniers sont en forte progression aux portes de Paris, leur évolution géographique reste inégale – et figée – selon es territoires.

L’atelier parisien d’urbanisme (Apur) a publié en juin 2019 une note sur les transformations sociales dans la Métropole du Grand Paris (MGP) retenant comme indicateur la part des cadres dans l’espace urbain. « Entre 1999 et 2015, cette proportion est passée de 24 à 32 % au sein de la Métropole du Grand Paris (MGP) », indique l’étude. Si cette progression a été moins importante « dans les territoires qui en accueillaient initialement le moins au nord-est de la MGP », elle a été globalement forte aux portes de Paris.

Paupérisation vs gentrification

Ainsi, à l’échelle de la métropole, cette part a augmenté dans des quartiers facilement accessibles en transport en commun et « ces évolutions sociales ont eu lieu majoritairement dans le parc de logements constitués », précisent les auteurs. Les quartiers concernés par des programmes de construction de logements neufs ont également drainé de nouvelles populations et matérialisent une augmentation de la mixité sociale de certains quartiers. « Ces transformations sociales, aux visages multiples, peuvent être synthétisées par l’analyse de l’évolution du profil des habitants, et en particulier par la progression ou non des cadres résidents, comme illustration des phénomènes de « gentrification » ou « paupérisation » à l’œuvre dans les territoires », rappelle l’Apur.

Une évolution inégale de la part des cadres

En 2015, la MGP accueille 380 000 cadres résidents de plus qu’en 1999. Mais cette augmentation est inégale et figée :  « les territoires qui comptaient en proportion le plus de cadres en 1999 (plus de 30%), demeurent ceux qui en dénombrent le plus en 2015 », révèle l’atelier parisien d’urbanisme. Sans grande surprise, c’est à l’ouest de la MGP que les cadres se sont majoritairement installés. Les établissements publics territoriaux Territoire Vallée Sud – Grand Paris,  Grand Paris Seine Ouest,  Paris Ouest La Défense et Boucle Nord de Seine ont vu la part des cadres augmenter de 10 points. Si Paris (+9) et Paris Est Marne & Bois (+9) suivent de près, le nord-est de la capitale peine toujours à attirer : « La part de cadres en 2015 et son évolution depuis 1999 demeurent en dessous de celles constatées à l’échelle de la métropole ». Notamment à Plaine Commune (10 % de cadres en 2015 et +4 points depuis 1999) et Paris Terres d’Envol (9 % de cadres en 2015 et +2 points depuis 1999).

Pour autant, l’étude de l’Apur fait remarquer que certaines communes de ces territoires se démarquent par une hausse élevée de la part des cadres. C’est le cas de Montreuil, des Lilas (Est Ensemble), d’Arcueil et d’Alfortville (Grand-Orly Seine Bièvre), de Saint-Ouen, L’Ile-Saint-Denis et Saint-Denis (Plaine Commune). « Ce phénomène résulte d’une amélioration de l’aménagement urbain et d’une bonne desserte en transports en commun, alors même qu’un fort différentiel de prix immobiliers se maintient avec Paris », explique l’Apur. Les cadres restent moins présents dans les territoires plus excentrés comme au sud-est du Val-de-Marne. Enfin, autre enseignement de l’étude, certains quartiers moins favorisés continuent de voir la part des cadres diminués tout comme des quartiers aisés de Paris et de la proche banlieue.

Consultez la note de l’Apur

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other