La SGP lève un milliard d’euros auprès de la Caisse des dépôts

Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, et Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des dépôts, ont annoncé mercredi 9 septembre 2015 la signature d’un prêt d’un milliard d’euros visant à financer la ligne 15 sud (Pont de Sèvres – Noisy-Champs) et les lignes 16, 17 sud, 14 nord (Noisy-Champs-Le Bourget RER-Saint-Denis Pleyel-Mairie de Saint-Ouen).

« Ce premier engagement s’inscrit dans le cadre du protocole de coopération signé en décembre 2014, prévoyant la mobilisation de quatre milliards d’euros de prêts sur fonds d’épargne pour le financement du Grand Paris express », annonce la SGP dans un communiqué. Jusqu’en 2020, le besoin de financement de la Société du Grand Paris s’élève à huit milliards d’euros, auxquels la Caisse des dépôts contribuera par une enveloppe de prêts de quatre milliards d’euros sur fonds d’épargne qui permettront de financer :

  • la construction des lignes, ouvrages et installations du réseau de transport dont la SGP la la maîtrise d’ouvrage ;
  • la construction et l’aménagement des gares ;
  • l’équipement numérique de ces lignes, ouvrages, installations et gares.

    Magali4

    Magaly, le tunnelier de la ligne 14, dont les travaux sont financés à 50 % par la SGP, a été inauguré le 9 septembre.

Livret A + 0,75 %

« Ce premier prêt d’un milliard d’euros est une étape importante pour la réalisation du Grand Paris express. La Caisse des dépôts poursuit ainsi son partenariat avec la Société du Grand Paris, tout en inscrivant son action au service d’un projet majeur pour l’attractivité du territoire, en cohérence avec ses engagements pour le financement de la transition écologique et énergétique », a déclaré Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des dépôts.

L’engagement de la Caisse des dépôts vient consolider le modèle de financement de la Société du Grand Paris et du projet qu’elle conduit, le Grand Paris express et au-delà le projet d’ensemble du Grand Paris qui doit renforcer l’attractivité et la compétitivité de la région Capitale, a déclaré Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris.

Cette première tranche d’un milliard d’euros de prêts « croissance verte » est conclue au titre de l’enveloppe dédiée aux projets contribuant à la transition écologique et énergétique. Le prêt a été souscrit au taux du livret A + 0,75 % (soit actuellement 1,5 %), sur une durée de 40 ans.

Le Grand Paris express consiste en la création de quatre nouvelles lignes de métro automatique (lignes 15, 16, 17 et 18), l’extension de la ligne 14 et la réalisation de 68 nouvelles gares, rappelle l’établissement. Il s’intègre au Nouveau Grand Paris des transports, représentant 25,5 milliards d’euros d’investissement pour la Société du Grand Paris, à horizon 2030.

Sur le même sujet

Fiche institution

Top