Expo U 2020 à Dubaï : la Cofrex préfigure le pavillon de la France

Erik Linquier, président de la Cofrex, a entamé la préparation de la présence de la France à l’Exposition universelle de Dubaï, en 2020, événement placé sur le thème du numérique et des services urbains.

Si l’Exposition universelle de 2025 ne viendra donc pas en France, l’Hexagone sera naturellement présent à celle de 2020, à Dubaï. Erik Linquier, président de la Cofrex récemment créée, dont l’Etat est l’actionnaire, est chargé, avec Laurent Saillard, de préfigurer le pavillon français. « L’organisation de la France change à chaque exposition. Cette fois, l’Etat a décidé de bâtir une gouvernance pérenne à l’occasion de celle de Dubaï », indique Erik Linquier.

Erik Linquier, président de la Cofrex récemment créée, dont l’Etat est l’actionnaire, est chargé, avec Laurent Saillard, de préfigurer le pavillon français. © Jgp

La Cofrex entend réunir acteurs privés et publics, à parité, dans la perspective de cet événement placé sous le signe du numérique et des services urbains. A Dubaï, l’exposition coïncidera avec le cinquantenaire des Emirats arabes unis et sera basée à « Dubaï south », second cœur urbain, qui sera construite from scratch à une trentaine de kilomètres de la capitale dubaïote et à quelques encablures du second aéroport de la ville, annoncé d’une capacité de 160 millions de voyageurs annuels contre 90 millions pour l’aéroport actuel.

Accès aux marchés asiatiques et moyen-orientaux

« Les industriels présents à Dubaï auront accès à la fois aux marchés moyen-orientaux et asiatiques, puisque les 25 millions de visiteurs attendus proviendront essentiellement de ces deux zones », indique Erik Linquier, avec l’engouement que provoquent les nouveaux challenges. « Les tentatives de smart city entièrement fondées sur la techno, sans vision de la vie qui va avec, se sont soldées par des échecs, sanctionnés par un déficit d’habitants. Les acteurs français ont toute leur place sur le thème du numérique et des services urbains, poursuit le président de la Cofrex, car si nous ne sommes pas toujours les premiers en technologies, notre expertise en matière de nouveaux usages est recherchée », poursuit-il. L’Expo U de Dubaï visera à la fois à vulgariser l’innovation auprès du grand public mais aussi à permettre aux entreprises de montrer le meilleur d’elle-même.

Les ministères des Affaires étrangères, de l’Economie et des finances, de la Transition écologique et solidaire ainsi que de l’Enseignement supérieur et de la recherche figurent aujourd’hui parmi les partenaires de la Cofrex. Côté dubaïote, Reem Al Hachmy coordonne l’organisation de l’Exposition universelle de 2020 pour le compte du ministère de la Coopération internationale de l’Emirat.

Sur le même sujet

Top