Echappées vertes à vélo dans le Grand Paris (2/4) : La Marne, de Joinville-le-Pont à Lagny

Parce que même en région parisienne, l’évasion n’est qu’à quelques coups de pédalier, Le journal du Grand Paris vous propose quelques échappées belles, à vélo, dans la région. La seconde suite les bords de la Marne, dont le charme ne se dément à aucune période de l’année. Accessible en RER A, avec un retour par la gare de l’Est, la balade Joinville-le Pont-Lagny-sur-Marne est en outre sécurisée. 

De la gare RER de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), il suffit de s’engager sur le pont situé juste en face, de virer deux fois à droite à sa sortie, et l’on rejoint le pittoresque quai de Polangis. Commence alors une virée en toute sécurité, du moins le week-end : les bords de Marne sont alors fermés à la circulation. Pour le Grand-Parisien habitué du béton et des fortes densités, le dépaysement est total : non seulement il longe des petites maisons pleines de charme, avant d’arriver aux célèbres guinguettes, mais la vision du port de plaisance et du club d’aviron de Nogent-sur-Marne, sur l’autre rive, donne la furieuse impression de se trouver dans un lieu de villégiature, voire une station balnéaire, plutôt qu’en banlieue parisienne.

Bateaux, yoles, canoës, kayaks et même, aux beaux jours, paddles, sont ici légion pour des ballades douces et contemplatives, ou carrément sportives, le long de parcours dédiés. Par beau temps, le cycliste, cependant, devra garder les yeux fixés sur sa piste : les promeneurs et joggeurs sont nombreux et le partage de la voirie est par endroit délicat.

Les bords de Marne sont, dès la sortie de Paris, très bucoliques. ©Jgp.

La Marne. ©Jgp

Bijou architectural

Sans difficulté aucune, l’on file de Joinville à Noisiel en passant par Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) et Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne). Rien n’empêche cependant d’emprunter, par endroits, l’autre rive par Nogent et le Perreux-sur-Marne. Avant d’atteindre le parc départemental de la Haute Ile, mieux vaut cependant regagner la rive gauche de la Marne : s’il est agréable, le parc n’offre guère de vues sur le fleuve et contraint le cycliste à une balade circulaire.

Un peu plus loin, l’on pourra toutefois traverser le pont qui permet de rejoindre les ruines du moulin de Chelles (Seine-et-Marne). Revenu rive gauche, l’on atteint rapidement la base de loisirs de Champs-sur-Marne et le parc forestier de Noisiel, lieu tout indiqué pour un pique-nique. Juste après se trouve un petit joyau architectural, l’usine Menier qui présente en outre la particularité d’abriter une petite centrale hydroélectrique.

Le château de Champs-sur-Marne n’est qu’à quelques centaines de mètres, et la visite de cette jolie bâtisse construite au tout début du XVIIIe siècle et de ses jardins dessinés par Desgot (et inspirés par Le Nôtre) est très agréable. Devenue demeure présidentielle en 1935, le château a en outre, sous De Gaulle, servi de pied-à-terre francilien à plusieurs chefs d’Etat étrangers en visite. Noisiel peut constituer un point d’arrivée avant de prendre le chemin du retour vers Joinville.

Les ruines d’un pont à Chelles (Seine-et-Marne). ©Jgp.

La Marne est fréquentée par les bateaux, mais aussi les canoës, les adeptes de l’aviron et même du paddle. ©Jgp

L’usine Menier, à Noisiel (Seine-et-Marne) est un petit joyau. ©Jgp

Jardins familiaux

Mais l’on peut également continuer la route vers Lagny-sur-Marne, distante d’une quinzaine de kilomètres. Il faut alors utiliser une passerelle piétonne pour suivre la Marne, avant de la traverser avant l’entrée de l’île de loisirs de Vaires-Torcy. Attention, l’itinéraire n’est pas fléché, et si l’île de loisirs peut sembler une alternative séduisante, elle n’est bientôt plus cyclable et l’absence de ponts oblige ensuite à rester sur une rive de la Marne qui devient, à l’approche de Lagny, peu agréable.

Sur la rive droite en revanche, la piste traverse le canal de Chelles au niveau de l’écluse de Vaires, et longe ensuite de très jolis jardins familiaux à Thorigny qu’un pont sépare de Lagny. Ne reste alors qu’à sauter dans un train à la gare de Lagny-Thorigny pour rejoindre la gare de l’Est. Et quitter la douceur de la Marne.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other