Avec le prolongement du T6, « Viroflay n’est plus une île »

La section souterraine du tramway T6 a été inaugurée samedi 11 juin 2016 à Viroflay. 42 minutes suffisent désormais pour relier la commune à Châtillon (Hauts-de-Seine). Grâce au T6, Vélizy n’est plus qu’à 20 minutes de Montparnasse contre 50 auparavant.

« A l’instar de l’Angleterre avec le tunnel sous la manche, on peut dire aujourd’hui que Viroflay n’est plus une île », s’est félicité Olivier Lebrun, maire (LR) de Viroflay (Yvelines), samedi 11 juin 2016, lors de l’inauguration de la section souterraine du tramway T6 – une première en Ile-de-France – entre les stations Robert Wagner et Viroflay rive droite.

viro©Jgp-5

Inauguration de la section souterraine du T6 à Viroflay, le 11 juin 2016. © jgp

Cette ouverture intervient presque 15 ans jours pour jours après la date du démarrage de l’enquête publique. « Cette section souterraine illustre la force de l’expertise multimodale de la RATP », a souligné Elisabeth Borne, lors de cette inauguration en fanfare, à laquelle participaient Valérie Pécresse, présidente de la Région (50 % du financement), Yannick Imbert, secrétaire général aux affaires régionales de la préfecture d’Ile-de-France, ainsi que Pierre Bédier et Patrick Devedjian, dont les deux collectivités, les conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine, ont cofinancé ces travaux. Selon la présidente de la RATP, ce maillage indispensable va multiplier par deux la fréquentation de la ligne, qui va désormais de Châtillon à Viroflay et plus seulement jusqu’à Vélizy.

Connexion avec le RER C et la ligne 13

« Ce tramway représente, pour 150 000 Franciliens résidant ou travaillant à moins de 500 m d’une station, une alternative rapide, écologique, économique et confortable à l’utilisation de la voiture. Depuis le 28 mai, 42 minutes suffisent à relier Châtillon à Viroflay. Pour les voyageurs qui souhaitent se rendre à Vélizy, cela représente une importante diminution des temps de trajet : 20 min de Montparnasse contre 50 min auparavant », souligne la RATP.

viro©Jgp-4

Arrivée du T6 en gare de Viroflay rive gauche. © Jgp

La ligne de tramway T6 dessert aujourd’hui 21 stations, 9 communes et permet de relier Paris, le quartier de La Défense, Versailles, Rambouillet ou Chartres via les correspondances avec le réseau de transport existant (ligne 13 du métro à Châtillon-Montrouge, RER C et lignes Transilien L et N) à Viroflay rive droite et Viroflay rive gauche. Dans toutes les communes traversées, le réseau d’autobus a été restructuré, pour assurer des correspondances facilitées avec le tramway et favoriser l’intermodalité. 28 rames circulent sur cette ligne, d’une capacité de plus de 250 voyageurs chacune.

« Le tramway circule toute l’année de 5h30 à 0h30 et jusqu’à 1h30 le week-end et veilles de jours fériés. Circulant à une vitesse moyenne à 19 km/h, il passe en station toutes les 4 minutes en heures de pointe et toutes les 7 minutes en heures creuses, puis toutes les 15 minutes après 22h30, en semaine. Cette fréquence s’élève entre 7 et 10 min le week-end et les jours fériés », souligne également la régie.

« Un tramway nommé désir »

Lors de cette inauguration joyeuse et œcuménique, Patrick Devedjian a rendu hommage à Charles Pasqua tandis que Pierre Bédier et Valérie Pécresse ont salué le rôle joué par Jean-Paul Huchon dans ce dossier qui a longtemps joué les arlésiennes.

viro©Jgp

Pour les présidents des conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine, ce chantier illustre l’intérêt d’une coopération renforcée entre les deux structures. © Jgp

Le président du CD 92 s’est réjoui du désenclavement de Vélizy-Villacoublay, et dit sa fierté de l’expertise des ingénieurs et de l’ensemble des équipes techniques des deux départements concernés. Les deux présidents ont indiqué que ce chantier était emblématique des coopérations entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine qu’ils entendent bien renforcer. « Notre préoccupation commune, c’est le développement économique, car on ne peut avoir une vie normale quand le chômage détruit les familles », a déclaré Pierre Bédier.

viro©Jgp-2

Valérie Pécresse, avec Yannick Imbert, Sgar. © Jgp

« Nous inaugurons ce matin un tramway nommé désir », a déclaré Valérie Pécresse, saluant l’obstination salutaire de tous ceux qui, depuis 15 ans, se battent pour cette ligne.

Egis Rail & Pierre Schall

« Situées à une vingtaine de mètres sous terre, les deux stations, Viroflay rives droite et gauche, ont été conçues pour être à la fois esthétiques et fonctionnelles », indique la RATP. La conception des stations souterraines a fait l’objet d’un concours remporté en 2006 par le groupement de maîtrise d’oeuvre Egis Rail & Pierre Schall.

viro©Jgp-3

La section souterraine de la gare du T6 à Viroflay, signée Egis Rail & Pierre Schall. © Jgp

Le principe retenu est celui d’une structure formée d’arches successives, rappelant les arcades présentes dans la ville de Viroflay, et de deux mezzanines qui mettent en valeur le volume des espaces. Dans les aménagements intérieurs, bois, verre et acier répondent à la structure en béton des stations et rappellent la gamme de mobilier utilisée dans les stations de surface. Pour accéder aux quais, les voyageurs empruntent des escaliers fixes et mécaniques et transitent par les mezzanines intermédiaires aménagées pour garantir fluidité et transparence des espaces. En extérieur, les places Koenig et de la Bataille de Stalingrad, sous lesquelles sont construites les stations souterraines, ont été réaménagées dans l’esprit de leur configuration d’origine.

viro©Jgp-6

La ligne relie Châtillon à Viroflay, desservant 21 stations. © Jgp

viro©Jgp-7

Le tramway circule toute l’année de 5h30 à 0h30 et jusqu’à 1h30 le week-end et veilles de jours fériés. Circulant à une vitesse moyenne à 19 km/h, il passe en station toutes les 4 minutes en heures de pointe et toutes les 7 minutes en heures creuses, puis toutes les 15 minutes après 22h30, en semaine. © Jgp

viro©Jgp-8

Dans les aménagements intérieurs, bois, verre et acier répondent à la structure en béton des stations et rappellent la gamme de mobilier utilisée dans les stations de surface. © Jgp

Sur le même sujet

Fiche institution

Top