Suez crée une bulle d’air pur dans une école de Poissy

Présentée comme une première en France, la région Ile-de-France et Suez ont inauguré récemment une solution innovante pour la qualité de l’air dans une école de Poissy (Yvelines).

Une solution innovante développée par Suez pour améliorer la qualité de l’air des écoles vient d’être inaugurée à l’école élémentaire Victor Hugo de Poissy (Yvelines). Inscrit dans le cadre de la Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus de l’ONU, et de l’appel à projets « Innovons pour l’air dans les bâtiments publics » lancé par la Région, le dispositif permet de créer une « bulle d’air pur », avec un large spectre de traitement (PM 10, PM 2.5, NO2, COV prioritairement) en combinant plusieurs technologies de pointe, dont celle utilisant les micro-algues coconçue avec Fermentalg, indique Suez. Afin d’intégrer cette technologie dans la cour de l’école, Suez a sollicité Zdey, artiste français de street art et de graffiti. « Cette 1re expérimentation se poursuivra pendant un an pour confirmer ses performances en conditions réelles et son rayon d’action », indique Suez.

Une solution innovante développée par Suez pour améliorer la qualité de l’air des écoles vient d’être inaugurée à l’école élémentaire Victor Hugo de Poissy (Yvelines). © Suez

Afin d’intégrer cette technologie dans la cour de l’école, Suez a sollicité Zdey, artiste français de street art et de graffiti.© Suez

« Améliorer la qualité de l’air est une urgence de santé publique pour les Franciliens, a déclaré Valérie Pécresse. La Région en a fait une des priorités de sa stratégie environnementale en lançant son plan d’action « Changeons d’air en Île-de-France » dès 2016, a ajouté la présidente de Région. Grâce à cette expérimentation à Poissy, que nous allons étendre à d’autres crèches et écoles franciliennes, nous agissons concrètement pour améliorer l’environnement et protéger le cadre de vie des enfants scolarisés sur notre territoire. »

Extension du dispositif

« Ces innovations s’inscrivent pleinement dans notre plan stratégique Shaping Suez 2030 au sein duquel les nouveaux métiers occupent une place prépondérante. Aujourd’hui, nous sommes fiers de proposer notre expertise dans la région Ile-de-France. Notre objectif à long terme est d’étendre ce dispositif à d’autres écoles en France et à l’international », a souligné Diane Galbe, directrice générale adjointe de Suez, en charge de la stratégie et de la business unit mondiale smart & environmental solutions

Diane Galbe, directrice générale adjointe de Suez, en charge de la stratégie et de la business unit mondiale smart & environmental solutions. © Suez

« Chaque année, la pollution atmosphérique coûte 100 milliards d’euros à l’échelle de la France, rappelle l’énergéticien. Au-delà de cet impact économique, l’impact humain est encore plus frappant. En France, 75 % des enfants respirent un air pollué. Un chiffre corroboré à l’échelle internationale puisque 91 % de la population mondiale respire un air qui contient un haut niveau de polluants », poursuit Suez.

Sur le même sujet

Top