Paris : EDF conjugue sport et recrutement

Pass’sport pour l’emploi a orchestré le 14 mars 2022 une journée de recrutement d’un nouveau genre, avec Dalkia et Enedis. Il s’agit d’une sélection par le sport, afin d’attirer de nouveaux profils.

L’idée est simple : elle consiste « à recruter sur des valeurs plutôt que sur des diplômes », résume Catherine Mundubeltz, déléguée emploi pour EDF. Ce lundi 14 mars 2022 au matin, dans un gymnase du 18e arrondissement de Paris, 80 jeunes ont chaussé leurs baskets pour ce job-dating sportif. Sous l’égide de l’association parisienne Pass’sport pour l’emploi fondée en 2017 par le chef Thierry Marx et le sportif Benoit Campargue, les candidats présents enchaînent les circuits sportifs sous le regard des coachs. Pôle emploi, la Mission locale de Paris et l’Éducation nationale ont assuré la pré-sélection des candidats. « Les aptitudes indispensables aux métiers techniques ont été criblées et traduites en habilités sportives », souligne-t-on chez EDF.

Ce lundi 14 mars au matin, dans un gymnase du 18e arrondissement de Paris, des dizaines de jeunes ont chaussé leurs baskets pour ce job-dating sportif. © Jeanne Accorsini/Sipa press.

« Les aptitudes indispensables aux métiers techniques ont été criblées et traduites en habilités sportives », souligne-t-on chez EDF. © Jeanne Accorsini/Sipa press.

« A l’heure où les méthodes de recrutement sont réinventées, nous entendons ainsi proposer une initiative inédite, via un biais bien différent de ce qu’on a l’habitude de voir, mais surtout bien plus logique quand on sait que l’on s’adresse aux jeunes, explique-t-on à la direction à l’action régionale Ile-de-France d’EDF, pilote du lot ancrage des JOP de Paris 2024. Pour des publics parfois éloignés du monde du travail, le sport est un levier d’attractivité permettant de faire pour eux le lien avec l’emploi ».

Des habilités ciblées

« Le concept a été adapté afin d’être accessible à tous. Pas besoin d’être un grand sportif pour réussir pleinement cette première phase, suivie ensuite par des job dating », explique-t-on chez EDF. Les candidats se voient remettre leur évaluation par les coachs, avant d’aller rencontrer les recruteurs présents pour l’occasion : EDF, Dalkia et Enedis. Les entretiens se font directement sur place, au cœur du gymnase : un moyen de contourner la formalité d’un entretien plus classique, tout en gardant une certaine proximité avec les candidats, qui sont moins stressés et plus ouverts à l’initiative.

Une opération couronnée de succès, puisque 95 % des candidats se sont dits très satisfaits de cette nouvelle méthode, qui a mobilisé Pôle emploi, l’Académie de Paris et des associations d’insertion. Une seconde opération est en cours de préparation.

Sur le même sujet

Top