M. Leprêtre : « La fiscalité économique doit rester au niveau du bloc local »

Président de Grand Orly Seine Bièvre, Michel Leprêtre dénonce une loi NOTRe « qui fragilise les politiques et services publics menés jusqu’alors ». Souhaitant que l’exercice des compétences d’aménagement et de développement économique demeure au niveau du bloc communal formé par les communes et les EPT, il milite pour que la fiscalité économique soit affectée à cet échelon.

 

Sur le même sujet

Top