Déconfinement : Antony met en place des pistes cyclables temporaires

La ville d’Antony (Hauts-de-Seine) a aménagé de nouvelles pistes cyclables provisoires dans un secteur classé en zone 20 km/h. Une façon de montrer l’exemple et d’apporter une réponse à la crise sanitaire, qui rend les modes de déplacement plus contraignants.

Antony amplifie sa politique en faveur des circulations douces. Elle entend ainsi faciliter et sécuriser les déplacements des piétons comme des cyclistes. Dès la fin du confinement, les trottoirs des rues Auguste-Mounié et de la Providence, aux abords de l’hôpital privé d’Antony, sont élargis. Une zone qualifiée d’hyper-centre a été définie en lien avec l’association Antony à vélo.

Nouvelles pistes cyclables provisoires, à Antony. © Jgp

© Jgp

Cette zone cible des voies habituellement très empruntées : l’avenue de la Providence, la rue Velpeau, le boulevard Pierre-Brossolette, la rue de l’Abbaye, l’avenue Gabriel-Péri, la rue Auguste-Mounié et le secteur de la RD 920 depuis la caserne des pompiers jusqu’à la rue de la Providence.

De nouvelles pistes cyclables temporaires

Cet hyper-centre est classé en zone 20 km/h. Les cyclistes et les piétons y sont prioritaires. Dans l’ensemble de cette zone, 3 km de pistes cyclables provisoires et continues ont été créées. D’autres aménagements de ce type sur la RD 920 et le long des avenues Jean-Monnet, du Président-Kennedy, Léon-Jouhaux et rue Adolphe-Pajeaud sont à l’étude. Ils s’inscrivent dans la continuité du projet RER Vélo soutenu par la région Ile-de-France et mis en œuvre avec le Département sur la RD 920. « Le but est de permettre à un maximum de franciliens d’utiliser leur vélo pour se rendre sur leur lieu de travail », indique la commune.

Sur le même sujet

Top