Après un second incendie, la RATP retire les Bluebus de la circulation

Après le second incendie d’un Bluebus de la marque Bolloré le 29 avril 2022, la RATP a décidé de retirer temporairement de l’exploitation les 149 bus électriques de cette série.

Sur une flotte de 4 700 bus, la RATP exploite aujourd’hui 500 bus électriques de trois constructeurs différents, sans « incident majeur » jusqu’ici. Le 29 avril au matin, un incendie s’est cependant déclaré sur un bus de la ligne 71, vers l’arrêt Bibliothèque François Mitterrand (Paris, 13e), n’occasionnant aucun blessé. Il s’agit du deuxième incendie sur un bus électrique récent d’une même série Bluebus 5SE de la marque Bolloré « en moins d’un mois », indique l’opérateur.

Les Bluebus font partie des trois types de bus électriques utilisés par la RATP. © RATP

La RATP a donc pris la décision, « par mesure de précaution, en liaison avec Ile-de-France mobilités, de retirer temporairement de l’exploitation les 149 bus électriques de cette série ».

Enquête en cours

Une enquête est en cours pour déterminer les causes du nouvel incendie et la régie a demandé « une expertise complète au constructeur Bolloré afin de donner les explications sur les causes de ces incidents et proposer un plan d’action pour permettre une remise en exploitation de ces bus en toute sécurité ». Ce retrait temporaire « pourrait entraîner des perturbations sur quelques lignes de bus dans la journée », prévient-elle.

Concernant le premier bus qui a brûlé début avril, « une enquête a permis d’identifier l’origine de l’incendie et un correctif a été mis en place par le constructeur et déployé sur l’ensemble des bus de cette série », précise l’opérateur.

Sur le même sujet

Top