Télétravail : les entreprises contraintes de revoir en profondeur leur organisation

Même s’il reste limité à un voire deux jours par semaine, le travail à distance va impliquer une réaffectation des espaces et une réorganisation des méthodes. Tels sont les enseignements d’un sondage réalisé par Cécile de Guillebon, directeur de l’immobilier et des services généraux du groupe Renault, auprès de 35 grands groupes français implantés majoritairement en Ile-de-France et présenté à la Paris Real estate week.

 

Sur le même sujet

Top