Plan de crise drastique chez ADP

Sévèrement touché par la baisse du trafic aérien, le groupe aéroportuaire ferme certaines de ses infrastructures, engage un plan d’économies de 180 millions d’euros et annule les redevances de parking des avions et les loyers des boutiques de ses terminaux.

 

Sur le même sujet

Top