Matinale : L’électricité, accélérateur de la transition énergétique

Comment les opérateurs de réseaux électriques s’engagent pour accompagner le développement des nouveaux modes de consommation électrique tout en réduisant la consommation d’énergie de l’Ile-de-France et du Grand Paris ? Le 29 juin prochain à Paris, RTE et Enedis présenteront, avec leurs partenaires et des élus locaux, les projets engagés pour atteindre les objectifs de sobriété indispensables à la réussite de la transition énergétique sur le territoire.

Evénement coorganisé par la CCI Paris Ile-de-France, Enedis, RTE et Le journal du Grand Paris.

Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien

Programme de la matinée :

Introduction : Didier Kling, président de la CCI Paris Ile-de-France

8h50 – Table ronde : Grand Paris, terrain d’innovations pour les acteurs économiques

  • Nicolas Machtou, directeur délégué d’Enedis en charge de l’Ile-de-France
  • Régis Boigegrain, délégué régional RTE en Ile-de-France & Normandie
  • Daniel Breuiller, 8° vice-président de la métropole du Grand Paris délégué à la mise en valeur du patrimoine naturel et paysager, à la politique de la nature et à l’agriculture en ville
  • Etienne Guyot, directeur général de la chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France

Pitch start-up : DCBrain : Arnaud de Moissac

9h25 – Table ronde : L’engagement des collectivités : quels services déployés pour la transition énergétique ?

  • Jacques JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne, président de Paris Est Marne et Bois, président du Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication (Sipperec)
  • Jean-Baptiste Lebrun, conseiller technique énergie climat à la mairie de Paris
  • Jean Paoletti, directeur d’Enedis Ile-de-France Est

Pitch start-up : MyLight, Ondine Suavet et E-green, Jérémie Jean

10h10 – Table ronde : La sobriété énergétique, facteur d’attractivité de la région ?

  • Isabelle Derville, direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA)
  • Michel Gioria, directeur régional Ile-de-France de l’Ademe
  • Christophe Donizeau, délégué coordination d’Enedis pour l’Ile-de-France
  • Nathalie Lemaître, directrice de la mission Grand Paris de RTE

10h45 – Clôture par Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du conseil régional

Modération : Jacques Paquier, éditeur du Journal du Grand Paris

 

Extrait du hors-série du Journal du Grand Paris sur les enjeux des réseaux électriques en Ile-de-France (mars 2018) :

Les études prospectives de RTE et d’Enedis prévoient qu’à l’horizon 2030, les effets des progrès réalisés en matière d’efficacité énergétique seront plus importants en Ile-de-France que dans le reste de l’Hexagone du fait de la densité francilienne de bâtiments tertiaires et résidentiels. Et pourtant… Selon les mêmes études, ce sera aussi la seule région où la consommation d’électricité pourrait ne pas diminuer mais augmenter, en raison de la multitude de projets en cours ou annoncés notamment dans le domaine de la mobilité et de la dynamique de la région en termes de développement économique et de population.

Le débat a beau devenir citoyen, il n’en comporte pas moins une dose de technique… Quelle place pour l’électricité dans le mix énergétique décarboné que la loi appelle de ses vœux ? Comment les consommations vont-elles évoluer ? Avec quelles conséquences ? Comment anticiper et prévoir les investissements nécessaires ? Et au fait, comment ça marche ?

Cerner les tendances énergétiques à long terme, utiliser tout le potentiel des ouvrages existants pour faire passer plus d’électricité, proposer des innovations technologiques et d’usage dans le domaine de l’énergie pour répondre aux besoins des territoires, tels sont les rôles que RTE souhaite jouer pour être au rendez-vous de la transition énergétique en Ile-de-France, déclare Régis Boigegrain, délégué régional Ile-de-France et Normandie de RTE

Enedis est au cœur de la réussite du projet urbain, social et économique pharaonique qu’est le Grand Paris. Enedis est un acteur majeur de la transition énergétique au sein de cette nouvelle cité où se déploient de nouveaux usages tels que l’autoconsommation collective ou la mobilité électrique, affirme Nicolas Machtou, directeur délégué d’Enedis

Top