L’Aorif redoute les mesures d’économie du gouvernement

Après avoir présenté ses sujets de préoccupation aux nouveaux députés le 10 juillet 2017, l’Union sociale pour l’habitat d’Ile-de-France (Aorif) attire désormais l’attention de l’Etat en prévision de la loi de finances pour 2018. Les bailleurs sociaux redoutent que les mesures d’économie impactent la construction de logements sur un marché déjà très tendu.

 

Sur le même sujet

Top