H. Milot (EDF IDF) : « La décarbonation des bâtiments : une urgence francilienne »

Hélène Milot Directrice Action Régionale EDF Île-de-France décrit l’intervention d’EDF pour la rénovation thermique des bâtiments. « Notre force avec l’ensemble de nos métiers est de pouvoir intervenir dès l’amont lors de l’analyse du bilan énergétique, en passant par la conception de solutions « sur-mesure », le montage des dossiers de travaux, jusqu’à l’installation, la maintenance et l’optimisation des équipements », souligne-t-elle.

Que représente la décarbonation pour EDF en Île-de-France et comment s’intègre-t-elle à la raison d’être du groupe ?

Notre raison d’être est issue d’un travail collaboratif conduit avec nos salariés, très engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle reflète, tout naturelle- ment, ce qui anime les 165 000 collaborateurs d’EDF.

« Construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants ». C’est naturellement la « raison de faire » des 30 000 salariés d’EDF en Île-de- France. Une des urgences franciliennes auxquelles nous sommes confrontés est la rénovation du bâti. Les chiffrent parlent d’eux mêmes : près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments tertiaires et résidentiels, devant les transports (33 %).

Hélène Milot. © PORTRAITPRO 18

Qu’est-ce que la future réglementation RE2020 et en quoi représente-t-elle un progrès pour le climat ?

L’enjeu majeur de cette nouvelle réglementation est de diminuer les émissions de carbone du bâtiment et de réduire les consommations d’énergie. C’est un vrai progrès pour le climat ! Elle entrera en vigueur début 2022 pour les maisons individuelles et les logements collectifs et constitue une réelle avancée car depuis 2014, les émissions de CO2 dans le bâtiment ne baissent plus. C’est une des priorités en Île-de-France pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique.

La RE2020 promeut les énergies et usages bas carbone (réseau de chaleur, PAC et biomasse). L’usage de l’électricité permettra une baisse du recours aux énergies fossiles et donc des émissions de gaz à effet de serre. Couplée à des solutions d’efficacité énergétique, elle permet une diminution globale de la consommation et une stagnation voire une baisse de la consommation électrique d’ici 2035*.

Comment le groupe EDF agit-il pour accompagner les collectivités locales dans l’efficacité énergétique des bâtiments ?

Nous intervenons à l’échelle d’un bâtiment, d’un quartier, d’une ville ou d’une intercommunalité. Notre force avec l’ensemble de nos métiers est de pouvoir intervenir dès l’amont lors de l’analyse du bilan énergétique, en passant par la conception de solutions « sur-mesure », le montage des dossiers de travaux, jusqu’à l’installation, la maintenance et l’optimisation des équipements.

A ce titre, nous travaillons en partenariat avec les promoteurs, aménageurs, bailleurs sociaux, lotisseurs, architectes, urbanistes, bureaux d’études, maîtres d’ouvrages et bien sûr propriétaires et occupants.

Cette collaboration est indispensable pour concevoir, construire et exploiter au meilleur coût des bâtiments durables, plus sobres et résolument bas carbone, des bâtiments toujours plus innovants et connectés.

Comment la filière des pompes à chaleur (PAC) peut-elle accompagner la décarbonation des bâtiments ?

La filière industrielle française est au rendez-vous : c’est maintenant qu’il faut investir pour équiper un logement neuf ou changer une chaudière alimentée par des énergies fossiles. Ce choix est crucial car il impacte les émissions de CO2 pour les 50 ans à venir !

Une PAC permet à la fois de chauffer et de rafraîchir le logement à partir de ressources renouvelables (air, eau, sol) tout en divisant par 3 la consommation énergétique et par 10 les émissions de gaz à effet de serre.

Quelles sont les dernières réalisations d’EDF en Île-de-France en matière de décarbonation ?

Dans une période où les collectivités entament la mise en œuvre de leurs Contrats de Relance pour la Transition Ecologique, nous élargissons sans cesse notre gamme d’offres et de services. Notre spectre d’action est large avec des bouquets de solutions que nous conjuguons et imaginons avec et pour nos clients : qualité de l’air interne et externe, toiture photovoltaïque ou ombrières, contrat de performance énergétique, recharge de véhicules électriques… Des exemples que vous retrouverez dans ce dossier. Ces démarches doivent aujourd’hui plus que jamais se multiplier pour répondre à l’urgence climatique.

 

* Étude Ademe-RTE : décarboner le chauffage dans le secteur du bâtiment à l’horizon 2035, décembre 2020

Auteur
Top

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other