Grand Paris : Les EPT ne veulent pas être une variable d’ajustement

Sept présidents d’établissements publics territoriaux (EPT) ont écrit au président Ollier à la veille du conseil métropolitain du vendredi 10 février 2017. « Les EPT ne peuvent pas être la variable d’ajustement des finances de la MGP », font-ils valoir. En cause, la répartition entre la métropole et les EPT de la baisse de plusieurs dotations d’Etat.

Sur le même sujet

Top