Grand-Orly Seine Bièvre : territoire résilient

Plus vaste territoire de la métropole du Grand Paris, second après Paris en termes de population, le Grand-Orly Seine Bièvre s’impose aujourd’hui comme un outil au service de la résilience.

Face à la crise, face aux défis sociaux, environnementaux, économiques et sanitaires, le Territoire entend assumer ses responsabilités. Engagé dans la lutte contre la précarité sociale et le dérèglement climatique mais aussi pour la réindustrialisation, le Grand-Orly Seine Bièvre porte l’idée que l’innovation et l’inventivité seront nos meilleurs atouts.

ENSEMBLE, « FAIRE TERRITOIRE »

Comment imaginer un nouveau modèle de développement, pour les habitants ?
Le Grand-Orly Seine bièvre poursuit la mise en œuvre de son Projet de Territoire voté à l’unanimité à la fin du précédent mandat. Il s’agit ni plus ni moins que de penser à la fois l’attractivité économique et écologique du territoire, en pensant le quotidien des habitants au cœur des politiques publiques. Des questions se posent en termes d’emploi, de développement industriel, de lutte contre les nuisances, de mobilité, de culture etc. Des réponses cohérentes et transversales à ces questions assureront une vraie résilience.

© Jgp

Le projet de territoire s’articule autour de 4 exigences politiques :

  1. COMBATTRE les dérèglements climatiques et les nuisances
  2. GARANTIR la ville et la qualité de vie pour tous
  3. ANTICIPER les évolutions de vi(ll)e
  4. S’AFFIRMER comme un territoire métropolitain

TRANSPARENCE, COHÉRENCE, RÉSILIENCE : 3 VALEURS CLÉS

Transparence des décisions, cohérence des politiques publiques pour les habitants et enfin résilience sont les maîtres-mots pour définir les actions du Grand-Orly Seine Bièvre.

Nous travaillons quotidiennement la dimension de résilience, que ce soit dans notre dialogue avec les acteurs économiques du territoire ou avec l’État. Il nous faut très vite créer les conditions d’un engagement collectif pour lutter contre le dérèglement climatique mais aussi préserver l’industrie et ses emplois. L’urgence est avérée, c’est pourquoi notre mot d’ordre est « Agir n’est plus une option ! » Michel Leprêtre, président du Grand-Orly Seine Bièvre.

LUTTER pour la ville et la réindustrialisation

Face à la désindustrialisation de la banlieue parisienne, le Grand-Orly Seine Bièvre s’engage sur des exigences fortes. Nous pensons qu’une Métropole ne peut pas
se construire sans activités industrielles et productives. Cela implique une vision inclusive de la ville, favorisant une mixité des fonctions urbaines et économiques pour ne pas repousser toujours plus loin ces activités déterminantes dans la création des emplois et des richesses.

Construire une économie diversifiée, conserver nos entreprises, mettre le tissu économique en réseau mais aussi renouveler l’espace urbain et le revaloriser par la politique de la ville c’est rendre la cité vivable et résiliente.

Dans ce cadre, assurer l’équilibre entre l’activité et l’habitat est primordiale : le logement accessible à tous, une réelle et profonde mixité sociale, c’est un combat de fond.

La résilience est pour tous !

AGIR face à l’urgence climatique

L’urgence climatique est aujourd’hui l’une des préoccupations principales de nos populations. Ici comme ailleurs l’enjeu majeur de sauver notre planète s’impose. Ici peut-être plus qu’ailleurs nous avons les outils pour participer à notre échelle à cette vaste entreprise planétaire. Notre territoire est en effet exposé à de nombreux risques et nuisances liés à sa géographie et à son histoire pouvant se traduire par des crises majeures. Les transitions écologiques, énergétiques et comportementales déjà engagées doivent se poursuivre et positionnent le territoire comme pilote de la résilience climat.

Le précédent mandat a été celui de l’installation et de l’organisation, le nouveau doit être celui du développement résilient. Michel Leprêtre, président du Grand-Orly Seine Bièvre

CRISE DU COVID-19 : le renforcement de la nécessité de résilience

La crise sanitaire et économique du COVID-19 a fait des thématiques de l’emploi et de l’industrialisation des priorités absolues. « Le contexte COVID-19 a été un révélateur de l’impératif pour un pays comme la France et pour les territoires d’anticiper des crises majeures pouvant avoir des conséquences en termes d’organisation du territoire, de poursuite des activités économiques, des modes de vie des habitants et des travailleurs ».

L’Institut Gustave Roussy. © Jgp

Au-delà des grandes exigences planifiées, la résilience du Grand- Orly Seine Bièvre s’exprime également au travers des initiatives de ses agents. Au plus fort de la crise sanitaire, grâce aux outils mis en place, mais aussi et surtout grâce à leur engagement personnel, ils ont su adapter leurs missions pour maintenir un service public de qualité. La résilIence passe nécessairement par la force de conviction des agents du service public.

Auteur
Top