ExpoFrance 2025 convoque les jeunes du monde entier pour la candidature française

L’association ExpoFrance 2025 a lancé, le 7 février 2017, un concours international pour recruter les jeunes ambassadeurs de la candidature française à l’organisation de l’Exposition universelle de 2025. Réunis au musée de l’Homme, les nombreux soutiens à la candidature ont par ailleurs accueilli quatre nouvelles entreprises dans leurs rangs.

C’est dans un site lié à l’histoire des Expositions universelles que se sont rassemblés les nombreux soutiens à la candidature de la France à l’organisation de cet événement. Le musée de l’Homme de Paris (16e arr.), appartenant au Muséum d’histoire naturelle a en effet, comme le rappelle le président de l’institution, été édifié à l’occasion du cru 1878 de l’événement.

L’hôte des lieux, Bruno David a ainsi pu annoncer l’entrée du Muséum dans le club des partenaires d’ExpoFrance 2025. Trois entreprises ont également fait officiellement leur entrée dans ce club lors de cette soirée : Covéa, groupement d’assurance comprenant MMA, la Maaf et la GMF, Hopscotch Groupe, leader français des relations publiques, ainsi que Steelcase, spécialiste de la conception d’espaces de travail tertiaire. Ces nouvelles signatures viennent porter à 31 le nombre de mécènes de la candidature.

Jean-Christophe Fromantin, président d'ExpoFrance 2025. ©Jgp

Jean-Christophe Fromantin, président d’ExpoFrance 2025. ©Jgp

Démarche disruptive

« La dynamique entrepreneuriale est consubstantielle à l’esprit des Expositions universelles, que ce soit dans l’économie, l’innovation ou encore la culture », a fait valoir Jean-Christophe Fromantin, président d’Expofrance 2025. « La démarche se veut disruptive », a quant à elle assuré Vanessa Scherrer, directrice adjointe de l’école d’affaires internationales de Sciences Po Paris, partenaire académique dont les élèves sont activement mobilisés autour du projet.

L'atrium Paul Rivet, du nom du fondateur du musée de l'Homme, faisait salle comble pour la soirée d'Expo France2025. ©Jgp

L’atrium Paul Rivet, du nom du fondateur du musée de l’Homme, faisait salle comble pour la soirée d’ExpoFrance 2025. ©Jgp

Youth Challenge 2025

Des entreprises, donc, mais aussi de la jeunesse. C’est le mot d’ordre de cette candidature qui veut sonner la mobilisation générale des jeunes du monde entier, de 20 à 25 ans, autour du projet. D’abord mobilisés dans la coconstruction, ils sont aujourd’hui appelés à devenir les ambassadeurs de la candidature aux quatre coins du globe. Le tout à travers un concours en trois étapes – le Youth Challenge 2025 – visant à en sélectionner une centaine. Lors de la soirée, trois jeunes, de Colombie, d’Italie et d’Allemagne ont ainsi été appelés à témoigner de leur amour pour la France.

Ouverture, humanisme, partage, connaissance, culture étaient convoqués dans tous les discours et toutes les interventions. « En 2025, la France veut accueillir le monde, mais elle ne veut pas simplement accueillir des visiteurs, elle veut accueillir les acteurs d’une expérience partagée », a conclu le président d’ExpoFrance.

Sur le même sujet

Top