S. Dao : « Avec Aire nouvelle, Engie se positionne là où les projets s’imaginent »

Concevoir et proposer des projets urbains innovants, durables et mixtes en partenariat avec des aménageurs, des promoteurs immobiliers, des architectes, des bureaux d’ingénierie et des start-up pour améliorer le cadre de vie et préserver la planète… c’est le métier d’Aire nouvelle, filiale du groupe Engie. Interview de Sylvie Dao qui en assure la direction.

Aire nouvelle, filiale de copromotion du groupe Engie (anciennement nommée Engie avenue) existe depuis début 2017, quel bilan tirez-vous de ces deux années ?

Effectivement, fin 2016, forte de ses métiers dans les villes et de sa capacité à déployer les énergies renouvelables, Engie a souhaité se positionner très en amont, où les projets s’imaginent, sous l’impulsion des territoires et aux cotés des groupements Investisseurs/promoteurs/architectes/bureaux d’ingénierie… sans oublier les start-up, très contributrices à l’innovation dans tous les domaines. L’objectif était simple : devenir un partenaire central de l’aménagement urbain durable.

C’est ainsi que nous avons créé, début 2017, cette filiale de copromotion pour apporter plus de valeur ajoutée aux groupements et monter dans la chaîne de valeur de l’immobilier. C’est en tant que partenaire copromoteur que nous avons, ces deux dernières années, participé à de nombreux appels à projets lancés par la ville de Paris, les métropoles du Grand Paris, de Bordeaux, de Toulouse, de Montpellier, de Lille, de Lyon etc. aux côtés de multiples promoteurs qui nous font confiance.

Quelle est votre valeur ajoutée, votre contribution à ces projets et vis-à-vis de vos partenaires ?

Certes, nos partenaires attendent d’Engie une contribution forte dans les domaines de l’énergie, de la mobilité et de l’environnement : sur la base de nos différents métiers et expertises, nous sommes en mesure d’apporter une valeur ajoutée à la fois sur le terrain (énergies renouvelables, smart grids multi-énergies, conception et installation de réseaux de chaleur et de froid, éclairage public, centrale de mobilités, sécurité, etc.) et sur les bâtiments (performance énergétique, génies électrique et climatique, génie digital, télécommunications, smart building, « building as a service », full BIM, etc.). Sur ces projets, nous contribuons complètement à l’élaboration de la proposition que le groupement soumet aux collectivités. Mais tel n’est pas notre seul apport.

Sylvie Dao

Sylvie Dao. © JGP

Engie a choisi d’être le pionnier de la transition énergétique dans le monde et de s’engager en faveur d’un progrès harmonieux, respectueux de la planète et soucieux d’un plus grand développement humain. C’est sa raison d’être, le rôle que le Groupe entend jouer partout où il exerce ses activités.

La nature décentralisée des énergies renouvelables et des solutions d’efficacité énergétique explique pourquoi les territoires jouent un rôle prépondérant dans la transition énergétique. En fonction de leur situation spécifique, ils inventent et développent des solutions adaptées, expérimentent de nouveaux dispositifs et relèvent les défis qui leur sont propres. Parallèlement, les enjeux sociaux et humains qui accompagnent cette transformation, en matière d’éducation, d’inclusion sociale, de mobilisation des acteurs, appellent également des réponses qui varient d’un endroit à l’autre, en fonction de l’histoire ou de la culture locale. L’innovation sociale est, elle aussi, territoriale.

Engie fait du territoire le lieu privilégié dans lequel la démarche d’un progrès harmonieux prend corps, l’espace sur lequel l’engagement, la coopération et les actions donnent à ce projet sa forme concrète et originale, adaptée aux spécificités locales.

Spécialiste des solutions intégrées qui associent plusieurs expertises en matière d’efficacité énergétique, de mobilité, et de solutions décentralisées, ENGIE est habitué par les projets qu’il développe aux cotés de ses partenaires, à réunir les différents écosystèmes (entrepreneurs, experts, startups) pour assembler les solutions les plus efficaces et les plus adaptées aux situations locales. Cette relation partenariale s’inscrit dans des durées longues et prend déjà en compte certains besoins sociétaux, en matière d’éducation ou d’emploi. C’est cette approche partenariale avec cet engagement fort en faveur d’un progrès harmonieux qu’apporte la filiale de copromotion aux collectivités et à ses partenaires promoteurs et architectes de la Ville.

Quels sont les projets sur lesquels vous avez été lauréat ?

Nous sommes lauréat de deux projets emblématiques de l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris » :

A Saint-Denis : le projet « Les Lumières Pleyel » aux côtés de nos partenaires Sogelym Dixence, Crédit Agricole immobilier et Europequipement, où nous développons un quartier mixte de 175 000 m2 très ambitieux sur le plan environnemental (50 % d’énergies renouvelables dans un smart grid multi-énergie) et des mobilités vertes.

A Arcueil : le projet Ecotone aux côtés de Compagnie de Phalsbourg mandataire, où nous avons conçu un projet immobilier mixte de 82 000 m2 dont l’ADN est le biomimétisme et la biodiversité.

Projet Ecotone à Arcueil. © Compagnie de Phalsbourg

Et nous avons remporté trois autres projets en région avec Nexity :

A Bordeaux Lormont et à Bordeaux Dangeard : deux projets de 6 000 m2 destinés aux PMI-PME pour lesquelles nous avons réinventé leurs lieux de travail : partagés, à la demande, digitalisés, décarbonés, favorisant les collaborations et propices au développement des entreprises et des collaborateurs.

A Montpellier Cambacérès : un projet de 8 000 m2 de bureaux « Bâtiment durable méditerranéen » en structure bois, intégrant une très grande surface photovoltaïque en façade et totalement intégré au quartier : smart grid, mobilités, coworking font de ce bâtiment une brique active de l’écosystème urbain.

Et nous sommes fiers de figurer sur la short list de plusieurs appels à projets d’envergure aux côtés de nos partenaires promoteurs : « Réinventer Paris » 2, « Reinventing cities », « Inventons la métropole du Grand Paris » 2, « Dessine-moi Toulouse » et plusieurs autres sont aujourd’hui en phase d’audition pour une décision du jury début 2019.

Pour quelle raison changez-vous de nom ?

En effet, Aire nouvelle est le nouveau nom de cette filiale du groupe Engie. Nous cherchions une dénomination plus impactante, plus distinctive. Tout le travail de recherche a d’ailleurs été passionnant. Nous avons joué sur la symbolique des mots, comme par exemple le jeu d’homonymie entre les mots Ere (temps) et Aire (espace). Nous souhaitons que nos partenaires perçoivent qu’avec Engie, l’aménagement du territoire entre dans une nouvelle ère et qu’un nouveau souffle s’installe !

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other