A Romainville, la maire opposée à une chaufferie alimentée par des déchets

Alors que va débuter la concertation préalable à un nouveau projet de transformation du site de Romainville (Seine-Saint-Denis), la maire annonce son refus d'y voir construite une chaufferie alimentée par des combustibles solides de récupération. Le président du Syctom, Hervé Marseille, promet "un projet partagé, reposant sur l'accord des élus".

 

Sur le même sujet

Top