Ris-Orangis : Stéphane Raffalli réélu dès le 1er tour

Le maire sortant Stéphane Raffalli (PS) a été réélu maire de Ris-Orangis (Essonne) dimanche 2 mai 2021 avec 55,35% des voix. Une élection partielle se tenait suite à la démission d’une partie du conseil municipal, dans le cadre d’un contentieux électoral à tiroirs.

Satisfaction pour le maire de Ris-Orangis (Essonne), Stéphane Raffalli (PS) : un an après sa réélection, le 15 mars 2020, lors de laquelle il avait été élu avec 50,06 % des voix dès le premier tour, il améliore son score, ce dimanche 2 mai 2021, avec 55,35 % des suffrages exprimés. Cette élection municipale partielle se tenait à la suite de la démission, le 5 mars dernier, d’une partie du conseil municipal, à la demande du maire, afin de sortir d’une situation de blocage.

Stéphane Raffalli. © Jgp

Le 25 janvier 2021, en effet, le scrutin de mars 2020 avait été annulé par le tribunal administratif (TA), à la suite d’un recours déposé par Laurent Stillen (ex-FN désormais SE) et Christian-Amar Henni (DVG). Il était notamment reproché au maire d’avoir utilisé la gazette municipale à des fins de propagande électorale, comme le rappelle Le Parisien.

Mais l’organisation de nouvelles élections était suspendue par un autre recours, déposé par les frères Laurent et Claude Stillen devant le TA puis le Conseil d’Etat, après avoir été débouté en première instance, pour demander l’inéligibilité de Stéphane Raffalli. De nouvelles élections ne pouvant se tenir tant que le Conseil d’Etat n’a pas statué sur ce dossier, le maire sortant a décidé de démissionner en mars dernier pour obtenir ces nouvelles élections. A noter un taux de participation faible, de 30,69 % des inscrits.

Stéphane Raffalli est maire de Ris-Orangis depuis le 13 novembre 2012, date à laquelle il a succédé à Thierry Mandon. Il est également conseiller départemental de l’Essonne et vice-président de l’agglomération Grand Paris Sud.

Sur le même sujet

Top