Apprentissage : le plan de soutien de l’Etat profitera moins à l’Ile-de-France

Les mesures annoncées par Muriel Pénicaud pour soutenir l’apprentissage, consistant à rendre quasiment nul le coût d’un jeune en alternance pour les entreprises, ne concernent que les diplômes du CAP à la licence pro. Près du tiers des apprentis franciliens en sont exclus.

 

Sur le même sujet

Top