Immobilier : un marché francilien à petit régime

Tandis que l’activité poursuit sa contraction, et après une phase de résistance puis d’ajustement, les prix des logements franciliens connaissent des replis de l’ordre de 6 à 8 % en un an au 4e trimestre 2023 selon les Notaires du Grand Paris. La baisse des prix est appelée à s’accentuer pour avoisiner 8 % par an en avril 2024 dans de nombreux secteurs d’Ile-de-France.

 

Sur le même sujet

Top