Saint-Germain-en-Laye : le chantier du futur écoquartier entre en phase opérationnelle

Vendredi 17 septembre 2021, la ville de Saint-Germain-en-Laye et le groupement Ogic/Marignan/Sodès/Orpéa, porteur du projet de reconversion du site de l’ancien hôpital, ont inauguré la maison du Clos Saint-Louis, marquant le lancement de la phase opérationnelle de l’émergence d’un futur écoquartier.

L’ouverture, le 17 septembre 2021 dans le centre-ville de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), de la maison du Clos Saint-Louis a marqué le lancement de la phase opérationnelle de l’émergence du futur écoquartier mixte implanté dans le quartier historique de l’hôpital. Cette maison a vocation à « être un lieu de rencontre, un lieu de partage et qui doit permettre à chacun de s’approprier le projet que nous avons imaginé et également de formuler des propositions et des idées pour pouvoir continuer à l’améliorer au fil du temps », selon Virginia Bernoux, directrice générale logements, grands projets et innovations chez Ogic.

Le site de l’hôpital à Saint-Germain-en-Laye va être reconverti en écoquartier. © Ogic

Marignan, Sodès, Orpéa et le promoteur forment le groupement porteur du projet Clos Saint-Louis, sélectionné en juillet 2019 par la municipalité à l’issue d’un appel à manifestation d’intérêt et une consultation auprès des habitants à laquelle 2 000 d’entre eux ont participé.

50 000 m2 de construction

Sur les trois hectares libérés en raison du nouveau projet d’établissement du centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye (une partie des activités a été transférée dans un nouveau bâtiment construit sur le site pisciacais), le projet du Clos Saint-Louis développera 50 000 m2 de construction, dont un pôle médical, 400 logements, diverses activités, 600 places de parking et des espaces verts. Il s’agit d’un « projet extrêmement vertueux en matière de développement durable, souligne Stéphane Cardarelli, directeur général de Marignan. Il y a cinq places qui se dispatchent au sein du programme sur lesquelles sont prévus plus de 6 000 m2 d’espaces verts. »

Une maquette du futur écoquartier est exposée dans la maison du Clos-Saint-Louis, inaugurée le 17 septembre 2021. © DR

Outre l’ouverture de la maison du Clos Saint-Louis, où une maquette du futur écoquartier est exposée et où les habitants pourront suivre l’avancée des travaux en temps réel, le lancement de la phase opérationnelle est également marqué par la poursuite de la concertation et de la consultation avec la population. De nombreuses réunions publiques sont proposées depuis le 7 septembre pour présenter le projet et ses phases de chantier.

A ce titre, la Ville précise qu’elle « va porter un regard particulièrement attentif sur le respect de la charte de chantier à faibles nuisances : gestion des poids-lourds, limitation des nuisances sonores, limitation des rejets dans l’air et des poussières, clôturage des chantiers, tri, gestion du ramassage et de traitement des déchets ».

Sur le même sujet

Top