Emploi du Grand Paris – Les cadres franciliens mieux lotis que les provinciaux

Le chômage touche moins les cadres de nationalité française et de sexe masculin s’ils vivent en Ile-de-France et en couple. Pour autant, plus de la moitié d’entre eux envisageraient de quitter la région en cas de changement de poste.

 

Sur le même sujet

Top