Le Mask français made in Champs-sur-Marne sélectionné par l’Etat

Implantée à la Cité Descartes, la start-up produit depuis 2017 des masques filtrants dont l’efficacité supérieure aux masques chirurgicaux a été certifiée fin mars 2020 par la direction technique de la Direction générale de l’armement. Dès lors, l’Etat lui a commandé plusieurs dizaines de milliers d’unités.

Inutile d’essayer de joindre le Mask français par téléphone. Même le site web de la start-up de Champs-sur-Marne prévient d’emblée que, certes, les « usines ont repris leur production, mais que parallèlement nous sommes sollicités par l’Etat, merci de votre compréhension pour nos délais de livraison ».

Simon Saw, cofondateur de Mask generation.

En effet, le fabricant de masques urbains anti-pollution se trouve en première ligne avec l’épidémie de Covid-19. « Nous avons été contactés par différents services de l’Etat pour connaître nos possibilités de soutien durant la crise sanitaire. Le ministère des Armées confirme que la capacité de filtration du Mask français dépasse celle des masques chirurgicaux jetables », a déclaré au Parisien Simon Saw, dirigeant fondateur de Mask generation avec Laura Cooper.

Premier masque thermoformable

Fabriqués en France, ces masques sont composés d’un filtre technique déperlant et lavable pour bloquer les poussières et grosses particules (FFP1) et d’un filtre amovible jetable pour contrer 99 % des particules fines (FFP3), les pollens et une grande partie des bactéries et virus. Il s’agirait de plus du « premier masque thermoformable », assurant une adaptation à chaque visage renforçant encore davantage la filtration des particules fines.

Pour diversifier les sources d’approvisionnement de la France, l’Etat vient donc de commander à Mask generation plusieurs dizaines de milliers d’unités qui sont destinées aux forces de l’ordre et armées, aux médecins et soignants hospitaliers, aux salariés de l’agro-alimentaire. Pour ce faire, la société doit adapter ses capacités de production et développer ses fournisseurs. Elle a aussi développé une application qui permet de savoir le taux de pollution auquel ils sont exposés et à quel moment changer le filtre.

Le masque de Mask generation. © DR

Sur le même sujet

Top