Élus/élues en charge de la transition écologique : mission impossible ?

Beaucoup d’élus locaux se sentent esseulés face à l’impératif et à l’urgence de la transition écologique. Dans un contexte où leurs marges de manœuvres se réduisent, où la défiance des citoyens s’accentue et où croissent les attentes vis-à-vis du local, ils sont confrontés à la montée et à la complexification des enjeux et des risques climatiques, énergétiques, écologiques, sanitaires, alimentaires…

Or c’est le plus souvent à un seul élu, celui ou celle qui est en charge de la délégation à la transition écologique, qu’incombe la lourde tâche d’embarquer et de coordonner les différentes parties prenantes et de faire atterrir le projet local de transition écologique. Comment mener à bien ce chantier transversal dans la durée du mandat ? Comment concilier urgence et temps long, visibilité nécessaire et projets à long terme ? Comment gérer la transversalité et mobiliser des services qui croulent sous les urgences ? Comment construire des coalitions, au-dedans et au dehors, avec les citoyens, les entreprises, les partenaires ? Face à ces défis, faut-il faire le choix d’une approche par « petits pas » ou d’une approche plus volontariste mais au risque des clivages ?

Pour répondre à ces questions, ce petit déjeuner décideurs-chercheurs croisera les points de vue et ouvrira le débat en s’appuyant sur les principaux résultats et sur un retour d’expériences du programme (Dé)formations.

De 8h30 à 10h30 à l’Institut Paris Region, 15, rue Falguière,Paris (15e)

Top